• Bienvenue sur la nouvelle version du forum Guide de généalogie,

    Si vous avez du mal à vous connecter, faites une demande de réinitialisation de mot de passe : Réinitialiser mon mot de passe

Esther Colle - Paris

Bonjour à toutes et à tous,

Je suis à la recherche des dates et lieux de naissance et de décès d'Esther Colle, mon arrière-arrière grand-mère.
Les seuls renseignements à ma disposition sont qu'elle a donné naissance à l'age de 25 ans à Georges Colle, le 23 avril 1864 à Paris 13. Elle était alors modiste et demeurait au numéro 6, rue du Pourtour St Gervais. L'accouchement a eu lieu au numéro 111 rue de Lourcine.
Le père est inconnu. L'enfant a été reconnu par Stelle Florantine Colle (dont j'ai retrouvé la trace mais pas de lien de parenté) en 1877.

Un grand grand merci d'avance à celle/celui qui parviendra à me remettre sur les rails :D

Cordialement
Nathalie
 
Membre actif
Bonsoir,
Je n'ai pas la réponse à votre question mais comment savez-vous qu'il n'y a pas de lien de parenté entre Stelle Florantine COLLE et Georges COLLE ?
A toutes fins utiles, il y a aussi une Stelle Henriette Florentine COLLE née à Bucquoy (P-d-C) le 22.06.1836 fille des mêmes parents que Stelle Florantine si tant est que cette dernière est bien celle née à Bucquoy le 12.03.1834 fa de Clovis et Florentine DEMAILLY.

Amicalement.
 
Bonsoir Pauline,

Je n’en suis pas sûre. J’ai retrouvé Stelle Florantine, née effectivement à Bucquoy et décédée à Saint-Venant à l’Hospice d’aliénées. Je n’ai pas (encore) trouvé un lien de parenté entre Esther et Stelle.

Cordialement
Nathalie
 
Membre actif
Bonsoir Nathalie,

A priori, qui pourrait reconnaître un enfant portant le même patronyme que le sien ?

Je pense, mais il faudrait voir si d'autres avis concordent, qu'Esther et Stelle sont une seule et même personne au pire elles pourraient être soeurs.
De surcroît, Esther et Stelle sont proches phonétiquement.
Il y a peut-être eu un événement particulier pour qu'elle reconnaisse Georges COLLE en 1877.

Savez-vous si Georges COLLE a été abandonné ou assisté ?

Amicalement.
 
Bonsoir Pauline,

De nombreuses pistes à explorer. Je me suis moi aussi demandée si Esther et Estelle pouvaient être une seule et même personne. Sur l'acte de naissance de Georges, il est indiqué qu'Esther a 25 ans au moment de la naissance de son fils, et Stelle a cinq ans de plus qu'elle. Il se peut qu'elles se soient connues à l'époque ou avant la naissance de Georges, l'une étant modiste et l'autre étant couturière, mais ce ne sont que des suppositions.
Je vais essayer de trouver si Georges a été abandonné ou assisté. Ma grand-mère ne m'a jamais rien raconté de tel sur son beau-père mais il s'agit peut-être d'un secret bien gardé.

Merci en tout cas pour ces suggestions,

Cordialement
Nathalie
 
Membre expert
A toutes fins utiles, il y a aussi une Stelle Henriette Florentine COLLE née à Bucquoy (P-d-C) le 22.06.1836 fille des mêmes parents que Stelle Florantine si tant est que cette dernière est bien celle née à Bucquoy le 12.03.1834 fa de Clovis et Florentine DEMAILLY.
Oui mais ce couple aura eu plusieurs filles dont deux qu'il aura décidé de prénommer approximativement de la même façon :
- la première née en 1834 (acte 11 - vue 209/1360) prénommée Stelle Florentine
- la seconde née en 1836 (acte 36 - vue 239/1360) prénommée Stalle Henriette Florentine.

Mais l'acte de reconnaissance tardive à Paris 75013 (acte 1247 - du 13/07/1877 - vue 16/31) effectué 13 ans après la naissance de Georges indique que la mère a 43 ans (ce qui la fait naître en 1834), reconnaissance qui fait bien le lien avec l'acte de naissance de 1834, déclaré par la mère sous un prénom d'emprunt ....

C'est ainsi que je vois les choses ....

Ensuite, rien n'indique que le petit Georges ait été placé ou mis en situation d'assisté, ce qui est possible, mais n'est pas indiqué .... ; on sait juste que c'est un enfant naturel d'une mère ayant la profession tantôt de modiste, puis quelques années plus tard de couturière ...
 
Bonsoir Pauline et "mvelard",

Si je vous suis dans votre réflexion, mon Esther n'aurait donc pas seulement "menti" sur son prénom mais également sur son âge lors de son accouchement ? Question pratique : si à la naissance d'un enfant, il est automatiquement reconnu par sa mère, sauf avoir accouché sous X, quelles démarches (administratives et autres) a dû/pu faire Stelle Florantine pour reconnaître Georges, 13 ans après sa naissance ?

De nouveau un grand merci pour votre aide !

Cordialement
Nathalie
 
En étudiant de plus près l'acte de naissance de Georges, je viens de réaliser qu'il n'est pas né rue de Lorraine comme je l'avais d'abord cru mais rue de Lourcine et je viens de trouver ceci :
"Hôpital de Lourcine.
A peu de distance de la manufacture des Gobelins, dans la rue de Lourcine, est l'hôpital qui porte le même nom, et dont on ne peut parler que pour mémoire, car il est invisitable, même pour les élèves en médecine qui n'y peuvent entrer qu'avec une carte spéciale.
C'est, du reste, aussi un hôpital spécial, réservé aux femmes atteintes de maladies vénériennes, pour lesquelles il y a 198 lits de chirurgie, 78 de médecine et 36 d'accouchement.
Il n'a cette destination que depuis 1836 ; avant cela, la maison, qui occupe une partie des bâtiments de l'ancien couvent des Cordelieres, supprimé à la Révolution et qui avait été fondé en 1283 par la reine Marguerite de Provence, femme de saint Louis, était un hospice pour les mendiants infirmes. Ces mendiants ayant été transférés ailleurs en 1833, on y mit les orphelins du choléra, qu'on n'y garda que trois ans."
Extrait de "Paris et ses merveilles, par L. Huard -1890"
Les trois témoins cités dans l'acte de naissance de Georges résident et travaillent rue de Lourcine, l'un d'entre eux en tant qu'interne en Chirurgie.
Et ceci me fait penser à Stelle qui décède en 1893 à l'Asile public d'aliénées de Saint-Venant dans le Pas de Calais...

Cordialement
Nathalie
 
Membre expert
"Hôpital de Lourcine.
A peu de distance de la manufacture des Gobelins, dans la rue de Lourcine, est l'hôpital qui porte le même nom, et dont on ne peut parler que pour mémoire, car il est invisitable, même pour les élèves en médecine qui n'y peuvent entrer qu'avec une carte spéciale.
C'est, du reste, aussi un hôpital spécial, réservé aux femmes atteintes de maladies vénériennes, pour lesquelles il y a 198 lits de chirurgie, 78 de médecine et 36 d'accouchement.
Voilà déjà un contexte d'accouchement assez particulier ....

Si l'on y ajoute que nous sommes en 1864, et à Paris :
- dans lequel aucun recensement de population n'aura été effectué, avant longtemps
- dans lequel également il y aura une restructuration des arrondissements effectuée en 1860, mais où l'incendie qui aura mis à terre les registres de l'état civil parisien n'aura pas encore eu lieu (la Commune de Paris),

mais surtout et au plan national :
- où nous en sommes encore à la bougie ou la lampe à pétrole,
- les transports sont encore, au mieux, effectués en fiacres,
- où la carte d'identité nationale n'est pas encore née et encore moins le livret de famille

- où l'enseignement promu par Jules Ferry ne se trouve pas encore largement diffusé

- et donc où les actes sont comme aujourd'hui, déclaratifs, mais de façon orale, ce qui fait qu'un patronyme peut évoluer au gré des prononciations, et que le choix des prénoms peut également évoluer de façon interprétative, etc ....

Alors bien entendu, il reste le fait que globalement, la population sait plus ou moins bien compter, ne serait-ce que pour des raisons pratiques (payer, peser, mesurer, y compris si l'on peut utiliser des étalons divers ...), mais généralement, on sait compter en années, en mois et en jours, même si cela reste encore parfois difficile de nos jours pour des enfants de CE2/CM1
....

En conséquence, un écart de 5 ans, avec une jeune femme de bientôt 30 ans, qui paraît probablement plus jeune, et qui en a encore 25 dans sa tête ....

N'oublions pas qu'à l'époque (et même encore de nos jours) passés les 25 ans en n'étant pas mariée, on est Catherinette, et je vous passe l'état d'esprit ambiant si l'on accouche fille-mère ....
 
Bonjour,

Voici entre-temps les renseignements que j'ai obtenu:

1/ Registre des entrées de l’hôpital Broca-Lourcine (conservé aux Archives de l’AP-HP sous la cote BROCALOURCINE3/135). N° d’ordre : 46 Entrée le : 20 janvier 1864 Sortie le : 1er août 1864 Nom : COLLE Prénom : Esther Profession : modiste Domicile : 6, pourtour Saint-Gervais (4e arrondissement de Paris) Née à : Bucquoy (Pas-de-Calais) Age : 25 ans Nationalité : / État civil : fille de feu Clovis COLLE et DEMAILLY Florentine Durée du séjour : 194 jours Observation : accouché d’un garçon le 23/08 à 3 heures du soir Salle : Saint-Louis Nature de la maladie : syphilis 2/ Registre des entrées de l’hôpital Broca-Lourcine (conservé aux Archives de l’AP-HP sous la cote BROCALOURCINE3/135). N° d’ordre : 3715 Entré le : 23/04/1864 Sortie le : 01/08/1864 Nom : COLLE Prénom : Georges Profession : / Domicile : né dans l’établissement Né le : 23/04/1864 Age : 0 Nationalité : / État civil : fils de père inconnu et d’Esther Colle Durée du séjour : 100 jours Observation : La mère n°46 Salle : Sainte Marie Nature de la maladie : syphilis héréditaire

Cordialement
Nathalie
 

Annonces

CONCOURS
CONCOURS

Haut