• Bienvenue sur la nouvelle version du forum Guide de généalogie,

    Si vous avez du mal à vous connecter, faites une demande de réinitialisation de mot de passe : Réinitialiser mon mot de passe

Licence 2021 bloquée

Membre actif
Bonjour,

je viens de m'apercevoir que lorsque je lance G21 un message me signale que ma licence est bloquée !
Pourtant je peux continuer à utiliser ma version
Que se passe-t-il ?
 
Membre actif
Bonjour,
J'ai eu ce problème aussi, mais apparemment cela ne l'empêche pas de fonctionner. J'utilise G2022, donc je ne vois pas l'intérêt d'utiliser G2021, sauf à faire quelques comparaisons entre les 2 versions. Une solution c'est de démarrer G2021 hors connexion Internet, on n'a pas le message.
 
Membre actif
Bonjour,
Ayant le même problème, je me suis adressé au CDIP et est obtenu la réponse suivante de Philippe Lerebourg :
Lorsque chaque année, vous achetez la nouvelle version de Généatique, vous l'achetez avec un prix réduit de mise à jour.
Vous ne l'achetez pas au prix fort chaque année.

De ce fait, la licence achetée au début, passe chaque année d'une version de généatique à l'autre. Vous ne disposez toujours que d'une seule licence du logiciel qui passe chaque année d'une version à l'autre.
Aujourd'hui, votre licence est passé de Généatique 2021 à Généatique 2022. vous disposez d'une licence pour Généatique 2022 et plus pour Généatique 2021.

Jusqu'à aujourd'hui, nous autorisions de lancer encore les anciennes versions du logiciel quand vous achetiez la nouvelle. Aujourd'hui, nous avons décidé de changer cela et de bloquer les anciens numéros de série.

Cordialement

Philippe LEREBOURG
Service clients
 
Membre actif
Bonjour,
J'ai eu ce problème aussi, mais apparemment cela ne l'empêche pas de fonctionner. J'utilise G2022, donc je ne vois pas l'intérêt d'utiliser G2021, sauf à faire quelques comparaisons entre les 2 versions. Une solution c'est de démarrer G2021 hors connexion Internet, on n'a pas le message.
Bonjour
L'intérêt est de pouvoir utiliser G21 comme version principale et de tester G22 en attendant que cette version soit stabilisée (cf le déploiement catastrophique de G21, stabilisée au bout de 8 MOIS !)
 
Membre actif
Bonjour,
Tant que G2022 ne saura pas mémoriser les recherches, je resterai avec G2021
Et malgré les propos de Philippe Gauthier ma licence G2021 n'est pas en mode découverte
D'ailleurs quelques utilisateurs de Généatique gardent en utilisation plusieurs versions !
 
Nouveau membre
Bonjour,
Ayant le même problème, je me suis adressé au CDIP et est obtenu la réponse suivante de Philippe Lerebourg :
Ben merci M. LEREBOURG, généatique 2022 plante tout le temps et on ne peut pas utiliser les anciennes versions. Je ne continuerai pas à évoluer ma version. Au prix où elle coute. Merci encore
 
Membre actif
généatique 2022 plante tout le temps
Désolé, ce n'est pas le cas chez tout le monde, chez moi, Généatique 2022 fonctionne très bien (98000 fiches) et ne plante jamais. Il y a bien quelques petits problèmes comme la mémorisation des noms dans la recherche.
 
Moderateur
...Il y a bien quelques petits problèmes comme la mémorisation des noms dans la recherche.
Dans la version 1.7.0 que vous aurez bientôt, l'assistance à la saisie pour les noms dans la rechercher par critère fonctionne normalement.
Pour les "plantage" j'en ai très peu avec une généalogie en .gw3 mais certaines fonction présentent encore une instabilité (Fiche et livrets de famille)
 
Membre actif
Dans la version 1.7.0 que vous aurez bientôt, l'assistance à la saisie pour les noms dans la rechercher par critère fonctionne normalement.
Merci pour cette information. Je ne suis pas inquiet, pour moi c'est un problème mineur, plutôt un élément de confort, mais quand on y est habitué et que l'on fait beaucoup de recherches, c'est du confort 3 étoiles.
 
Nouveau membre
Bonjour,
Ayant le même problème, je me suis adressé au CDIP et est obtenu la réponse suivante de Philippe Lerebourg :
La réponse est claire, mais cela n'arrange pas le mode de fonctionnement . En effet , j'anime un groupe où les personnes possèdent différentes versions (maxi 3 ans) lorsque l'un ou l'autre me pose une question via internet, je peux jusqu'à présent répondre dans la version indiquée. CDIP n'est pas disponible 24 h sur 24 (je le comprends parfaitement). Pourquoi enlever cette facilité ?
 
Moderateur
.... Pourquoi enlever cette facilité ?
Je n'approuve pas non plus cette restriction d'utilisation à la dernière version achetée. Lors d'une vidéo réunion, François Lerebourg nous a expliqué que l'idée du cdip est motivée par plusieurs raisons :
- Il semble qu'il y ait un "trafic" de revente (ou de don à des amis) des versions anciennes. Je pense que la gestion des adresses IP et @ devait suffire à empêcher ça.
- L'ordinateur de clients fidèles s'encombre de N versions dont généralement il ne se sert pas. C'est vrai mais c'est à l'utilisateur de dire si ça l'encombre ou pas.
- Pour le cdip, la gestion des activations de N versions pour un même utilisateur est plus compliquée.
- et d'autres raisons dont je ne me souviens plus trop.

Le cdip est conscient que les utilisateurs passent "prudemment" d'une version à l'autre et préfèrent garder quelque temps leur ancienne version à laquelle ils sont habitués, Aussi le cdip a émis l'idée que l'ancienne version serait active "un certain temps" (1 mois ?).
A mon avis, juste après le démarrage laborieux de G2021, le cdip a mal choisi le moment pour mettre en place cette nouvelle politique qui va surtout inciter les utilisateurs à la prudence c'est à dire à ne pas acheter une nouvelle version. Mais pour l'instant, G2021 fonctionne avec G2022 installé.
 
Membre actif
A mon avis, juste après le démarrage laborieux de G2021, le cdip a mal choisi le moment pour mettre en place cette nouvelle politique qui va surtout inciter les utilisateurs à la prudence c'est à dire à ne pas acheter une nouvelle version. Mais pour l'instant, G2021 fonctionne avec G2022 installé.
Bravo! Je n'aurais pas dit mieux. Cette politique:
- décourage les clients d'acheter la mise à jour jusqu'à la stabilisation (8 mois pour G21) ; si j'avais été conscient de cette politique, je n'aurais sûrement pas acheté la MàJ dès parution
- et donc empêche l'utilisation de la nouvelle version et la découverte de bugs.
La gestion de licences par utilisateur est tout à fait possible . Par exemple DXO, une maison d'édition de logiciels de traitement photo autorise l'installation et l'utilisation simultanée sur 3 postes pour chaque version. Le prix d'une mise à jour est identique à ce que facture le CDIP pour Geneatique.
 
Membre
Bonjour à tous,
Vaste sujet...
Personnellement 3 licences, c'est une de trop pour mon usage ;)
Je peux comprendre que la mauvaise expérience G2021 en ai refroidi plus d'un (dont moi).
N'oublions pas que la MAJ Généatique est à 45 €.... Je suis d'accord pour que le CDIP valorise son travail et je trouve que 45€/an ce n'est pas cher payé vis à vis d'autres logiciels.
La restriction sur le nombre de licences doit être appliquée strictement pour que les dérives signalées par Predigny n'empêche à terme au CDIP de continuer à faire évoluer son produit.
Pour moi, la qualité de l'évolution et la stabilité de toutes nouvelles versions sont deux choses prioritaires.

Pour finir l'achat d'une nouvelle version n'est pas obligatoire, on peut faire encore de la généalogie avec des versions très anciennes de Généatique (ou autres logiciels) ou avec des papiers et un crayon !
N'oublions pas que ces logiciels ne sont que des supports, certes très pratiques, mais cela ne reste que des supports.
 
Membre actif
Je comprends que le CDIP ait besoin de protéger son travail donc éviter le piratage. 45 €/an la mise à jour, ce n'est pas très cher, en comparaison, on dépense combien par an pour des choses quasi inutiles ?....
Il est vrai que pour comparer deux versions ou pour faire de l'entraide sur des anciennes versions, la solution du CDIP complique les choses. Pour l'instant, on peut toujours utiliser G2021 de façon normale.
Je pense que la gestion des adresses IP et @ devait suffire à empêcher ça.
Le adresse IP ne sont pas fixes, sauf chez un opérateur, elles changent régulièrement, donc il est difficile de les utiliser pour vérifier l'utilisateur, mais le CDIP devrait trouver une solution pour empêcher les reventes ou dons d'anciennes versions sans pénaliser les clients honnêtes.
 
Membre actif
Pour finir l'achat d'une nouvelle version n'est pas obligatoire, on peut faire encore de la généalogie avec des versions très anciennes de Généatique (ou autres logiciels) ou avec des papiers et un crayon !
Certes, mais le CDIP compte sur ces achats de MàJ. S'il décourage les acheteurs de bonne foi à cause de quelques malhonnêtes, il va se pénaliser lui-même. Le CDIP a besoin de revenus, même des MàJ à 45€
 
Membre
Certes, mais le CDIP compte sur ces achats de MàJ. S'il décourage les acheteurs de bonne foi à cause de quelques malhonnêtes, il va se pénaliser lui-même. Le CDIP a besoin de revenus, même des MàJ à 45€
C'est une question de modèle économique.
ADOBE est passé sur un système de redevance mensuelle, ce qui a l'avantage pour lui de percevoir une rente permanente et de n'avoir qu'une seule version à gérer pour tous ses logiciels. Pour l'utilisateur, on rentre dans un système captif, mais l'avantage d'avoir toujours des logiciels au top. Au début je n'étais pas d'accord, mais finalement je m'y suis fait et pour le prix d'une mise à jour annuelle j'ai en permanence des logiciels performants.
D'autres, comme DXO (cité plus haut) et GENEATIQUE ne poussent pas au changement de versions mais dans les faits ne les font plus évoluer et les abandonnent. Ce qui en final revient au même, on est "obligé" d'évoluer vers une mise à jour payante.
Qu'est qui est le mieux ??
Je ne prétends pas avoir la réponse, je constate juste 2 façons de faire.

Ce qui m'importe le plus pour notre logiciel c'est la stabilité de la base et la non corruption des données qui sont le fruit de nombreuses années de recherches.
C'est là où le CDIP doit être vigilant et c'est là où il peut perdre des clients.

Je constate aussi avec regrets comme beaucoup, que sans l'aide de nos formidables béta-testeurs sur ce forum, nous n'obtiendrions que peu de choses de l'assistance du CDIP.
C'est très regrettable, mais c'est aussi peut être une question de taille du CDIP qui n'est pas dimensionné pour cela.
 
Haut