• Bienvenue sur la nouvelle version du forum Guide de généalogie,

    Si vous avez du mal à vous connecter, faites une demande de réinitialisation de mot de passe : Réinitialiser mon mot de passe

noms

Membre
Par suite à des discusions sur un forum soft de généalogie au Limbourg, j'ai retenu deux questions pour lesquels je ne suis pas sur que Généatique puisse résoudre les frustrations (abstraction faite de la langue des écrans). Il s'agit des différents formes de mariage et des noms alias (noms dits).
Je reviens sur les mariages un autre jour et je me limite pour le moment aux "alias".

J'ai fait une liste des variations de nom. Les frustrations concernent surtout la 3me catégorie.
Et je me demande quelle est la meilleure approche en Gzénéatique.

- 1 - variations d'orthographe d'un nom
chez Généatiqueo n sépare par point-virgule ;
p. ex. warnants; warnans; waarnans, waernans etc;
Je ne sais pas si le ";" c'est standardisé et bien compris pour le gedcom, pour geneanet etc.

- 2 - changement de nom
p.ex.né avec le nom de la mère, changé après être reconnu par le père
similairement: changement après adaption
similairement: changement de nom par un tribunal sur demande

(sans que tout le monde de nom A soit automatiquement associé au nom B)

- 3 - noms dit "alias" ou le nom de famille n'est pas fixé

example de ma propre généalogie (région du Geer, 10 km au Nord de Liège):
- Elisabeth Steynen alias Philips alias Henckens, b 1682
- son père: Hendrik (ou Heyn ou Hencken) Philips alias Steynen (Henckens est Henck avec diminutif en "en" plus génitif clasique avec "s", Steynen est un ancien génitif en "-en")
- sa mère: Elisabeth Jans alias Everarts alias Vosch (on retrouve aussi Voss)
- son grand-père paternel: Jan Philips
- son grand-père maternel: Everard Jans alias Everaerts, marié avec Elisabeth Vosch
- père du dernier: Jan Jans alias Everaerts

Les notaires et échevins notent en général tous les alias d'une personne
(si on recherche il faut ici chercher sur tous les noms)

- 4 - sobriquets et surnoms (y inclus pseudonymes et formes abrégées ou diminutives, dites surnoms hypocoristiques)
Parfois appliqués dans les actes de déces, quand on ne retrouve pas l'acte de naissance.

- 5 - traductions de noms dans les actes
vandenbosch (thiois du Limbourg, comme en néerlandais, flamand)
= dubois (français)
= busco (latin médiéval)

- 6 - espaces, appliquées ou pas:
Vandenbosch, Vanden Bosch, Van den Bosch
Dubois, du Bois
(La recherche en Généatique traite ce type de noms comme différents, et par suite on ne les trouve pas et on risque de rater des relations)

- 7 - Majuscules, minuscules
van den Bosch, Van Den Bosch
("van" est généralement séparé et avec miniscule aux Pays-Bas,
en Belgique, si séparé, la minuscule de "van" indique un titre de noblesse)

- 8 - Pour ceux qui possédaient plusieurs seugneuries:
p.ex.: de Mopertingen, de Canne pour la même personne
 
Membre actif
Bonjour,
Vaste problème que les variations des noms...
J'ai déjà beaucoup de cas ou le nom d'une personne est écrit de deux façons différentes dans le même acte !
Donc pas de solution générale mais une pratique :
- J'ai choisi d'unifier la façon d'écrire un nom dans ma base de données (pour la facilité et l’exhaustivité des recherches) et d'indiquer dans les notes les particularités rencontrées. Cela donne des notes de ce genre :
en 1708, nommée Isabeau BOS,
en 1722 nommée Elisabeth BOSC,
en 1728 nommée Isabeau BOSSE.
Avec Généatique, j'utilise aussi les notices sur les patronymes pour y indiquer les évolutions d'orthographes et les variantes géographiques et/ou temporelles.
 
Membre
Je suis momentanément en train d'encoder un cas, que je simplifie ici:

Dans la 4e génération:
on trouve aléatoirement
- 3 enfants avec un génitif du père Gerard
- 3 enfants avec un génitif du grand-père Martin
basé sur les régistres paroisseaux (Bilzen en Belgique). Dans ces cas on retrouve des "alias" dans les régistres scabinaux

I. Martens, Gerard x Lenartz Liesbet

II. Soon Marten Geerken Martens °1555 +1623 x Van Loffelt Helena
(Soon=fils; Geerken est diminutif de Gerard)
3 enfants de nom Geerkens dont:

III. Geerkens, Gerardus Marten °1588 +1645
x Ruijters Gertrudis °1588 +1654
6 enfants:

IVa Geerkens Elisabeth °1613
IVb Geerkens Ludovicus °1614
IVc Martens Martinus °1617
IVd Geerkens Catharina °1619
IVe Martens Joannes °1621
IVf Martens Maria °1625
 
Membre actif
Bonjour,
pour répondre sur les aspects techniques
Et je me demande quelle est la meilleure approche en Généatique.

- 1 - variations d'orthographe d'un nom
- 2 - changement de nom
- 3 - noms dit "alias" ou le nom de famille n'est pas fixé
- 6 - espaces, appliquées ou pas:
- 7 - Majuscules, minuscules
Globalement généatique gère tout cela seulement dans le champ "nom" en séparant par des ";"
Dans le gedcom les point-virgules seront traduits par des virgules et seront compris par les autres logiciels comme des noms multiples (nom alias). Le 1er nom étant considéré comme le nom principal.

Par exemple Geneweb/Geneanet les mettra dans les champs "nom alias" et les affichera entre parenthèses sous le 1er nom qui est supposé être le nom principal usité. Geneweb essaiera aussi de détecter les particules pour optimiser les classements/recherches

Pour les prénoms (prénoms alias) il faut mettre entre guillemets le prénom usuel (pas d'autre solution simple). Cela est compris par quelques logiciels.

Pour les actes de baptêmes, pour les qualificatifs (fils de, père de, etc...) je les met en note (pas dans le nom car en général cela varie avec l'âge de la personne). Avec l'arrivée de l'état civil moderne, je les laisse dans le nom si cela se trouve dans un acte civil. Mais j'imagine que cela ne marche pas dans tous les cas.

- 5 - traductions de noms dans les actes
Généatique ne sait pas différencier les langues; pas plus que la norme gedcom 5.5 (seulement une langue globale au gedcom) cela revient au cas précédent si nécessaire.
Personnellement j'ai des actes de Flandre ou d'Alsace généralement en Latin. J'ai pris le parti de ne pas utiliser les nom/prénoms en latin mais la langue du pays (par exemple pour un acte d'un Flamand en latin : Johannes-->Jan ). Cela n'apparait pour moi que dans les transcriptions d'acte. Mais c'est une question personnelle (je pars du principe que le latin n'était utilisé qu'a l'église et pas dans la langue courante).
Il est possible d'avoir des variations de nom (phonétique, romanisé ) en gedcom 5.5.1 mais ce n'est quasi pas implémenté dans les logiciels de généalogie.

Et je me demande quelle est la meilleure approche en Généatique.
- 4 - sobriquets et surnoms (y inclus pseudonymes et formes abrégées ou diminutives, dites surnoms hypocoristiques)
Il n'y a pas de solution dans Genéatique pour permettre un export Gedcom compréhensible.
Il ne sait traiter les surnoms que par la création d'une rubrique propriétaire qui ne pourra pas être comprise comme un surnom par les autres logiciels suite à export GEDCOM. Dans un échange gedcom on peut mettre des surnoms (tag NICK dans un structure NAME) mais geneatique ne sait pas le faire.

Personnellement je met toujours les noms principaux en 1er pour qu'ils soient "cherchables" dans Geneanet et les autres à la suite. Je met aussi les surnoms entre parenthèses dans le champ prénoms si c'est le surnom d'un individu. Si il s'agit du surnom d'une famille, je le met aussi entre parentheses mais dans le champ "nom".

Sinon cela peut se mettre en note.

- 8 - Pour ceux qui possédaient plusieurs seugneuries:
p.ex.: de Mopertingen, de Canne pour la même personne
Il faut créer une rubrique "propriété" dans la structure de la généalogie (evt avec info avec comme tag de niveau 1 "PROP")
et l'instancier autant de fois que nécessaire. Je ne considère pas que cela fait partie du nom. Dans le cas d'un titre de noblesse/honorifique "seigneur de x" il faut le mettre dans une rubrique TITRE (tag degcom TITL) qui existe dans geneatique. (Autant de rubriques que de titres)


Cordialement
Thierry
 
Dernière édition:

gratuit

Haut