• Bienvenue sur la nouvelle version du forum Guide de généalogie,

    Si vous avez du mal à vous connecter, faites une demande de réinitialisation de mot de passe : Réinitialiser mon mot de passe

Gestion des SOURCES

Membre actif
Je parle des sources relatives aux différents événements (BMS ou NMD).
A priori, rien de compliqué ; on clique sur ajouter une source, on indique le type (acte de mariage dans l’ex), puis on ajoute son descriptif (AD02 en ligne - 5Mi0817 - Sains-Richaumont (1668-1691) - vue 45/212 dans l’ex)…voir copie d’écran (GT2019_sources.jpg)
3 Remarques, il n’y a pas (sauf erreur de ma part) dans GeneaTique de notion hiérarchique :
R1 - de lieu de stockage (qui serait AD 02…etc, dans l’ex)
R2 - de la source proprement dite (en fait le registre contenant l’acte = 5Mi0817 - Sains-Richaumont (1668-1691)…dans notre ex)
R3 – de gestion des médias eux-mêmes = l’acte lui-même.
4 questions :
Q1 – L’indication des sources avec GT est conviviale, intuitive et pratique (sans prise de tête). Toutefois comment sont gérées ces sources lors d’un export GeneaNet ? Y-voit-on l’intégralité du descriptif de la source ?
Q2 – Cette gestion des sources par GT respecte-t-elle la norme Gedcom ? (important pour la compatibilité avec d’autres logiciels)
Q3 – l’accès à l’ensemble des sources se fait via : Dictionnaires des données/Descriptif de la source….une très longue liste de nos sources s’affiche (impressionnant). Est-ce normal dans la conception de GT, ou faut-il gérer ces sources autrement ?
Ce que j’observe c’est la multitude répétée de la même source qui ne diffère que par le n° de la page (ou la vue) dans le registre consulté. (voir copie d’écran : GT2019_sources_descriptif.jpg)
Du coup, je me demande s’il faut mentionner le n° de la page dans le descriptif de la source. Par contre, c’est très agréable lorsque ce n° de page est indiqué dans GeneaNet.
Q4 - Avez-vous une astuce, une autre méthode ?
J’aimerais avoir vos remarques concernant la gestion des sources avec GT2019.
Amicalement
 
Fichiers joints
  • GT2019_sources_descriptif.jpg
    GT2019_sources_descriptif.jpg
    445.5 KB · Affichages: 402
  • GT2019_sources.jpg
    GT2019_sources.jpg
    415.8 KB · Affichages: 402
Membre actif
Bonsoir,
Comme je n'utilise pas le même système de notation des sources que vous, je ne peux répondre quà une petite partie de vos questions :

Q1 : oui, la totalité de la ligne "Sources" est exportée dans GNN; qqfois, sur deux lignes (si texte long).
Jamais testé les permaliens

Q3 : même en utilisant un autre principe, la liste des sources (dans le Dictionnaires), est longue comme un jour sans pain ! Un événement = 1 source; si 3 événements pour une fiche = 3 sources ... Ça monte vite ! Un moteur de recherche interne à cette fonction serait le bienvenu ...

Et oui, les N° de vue sont très utiles. Mais là, ma réponse est intéressée .... :oops:
 
Membre actif
campagne27":3imen2y3 a dit:
Comme je n'utilise pas le même système de notation des sources que vous.../...
Merci pour votre réponse...dites-nous sommairement quel est votre autre système de notation des sources....il est intéressant de le connaître pour confronter nos pratiques.
Amicalement
 
Membre actif
Alors ...
Je n'utilise pas les permaliens parce que ma base me sert à la fois pour publier sur GNN et pour réaliser les livres imprimés. Autant les permaliens passent bien sur internet, autant il me faudrait les retirer pour les versions imprimées. Donc, exit les permaliens.

Ensuite, il semble que je n'aie pas la même approche de la "Source" que tout le monde ! Pour moi, la source, ce n'est pas le chemin d'accès au document, mais la nature du document. Exemple :
source 1.JPG

J'ai un besoin "maladif" de savoir pourquoi une personne est présente dans ma base. Or, je n'ai pas toujours les éléments qui se rapportent directement à elle. Un couple dont je ne trouve aucune trace, sauf sur l'acte de mariage d'un de leurs enfants. Si je mets en "Source" de leur union, le chemin d'accès à l'acte de mariage de l'enfant, cela n'a pour moi pas grand sens. Et il faut lire tout l'acte pour espérer comprendre comment je peux affirmer que ce couple est bien le couple parents du marié. Donc, dans la source mariage des parents, je note "Mariage de xxx et xxx (la date du mariage)". Et dans la note d'union de l'enfant, je note le chemin d'accès au document (lieu, dates registre, N° de vue) + transcription de l'acte (enfin, surtout pour les Sosa)

Ce qui donne :
source 2.JPG

Comme il est très tard, j'espère avoir été claire ....
 
Moderateur
Pour les sources, elles sont reprises correctement par Geneanet.
Pour moi (et beaucoup d'autres je crois) la Source c'est surtout ce qui permet d'identifier et retrouver le document qui prouve l'événement.

sources_GNN.jpg
Lors de mes débuts je n'avais pas une méthode bien définie pour saisir les sources alors il y a pas mal de styles différents.
Ce que je regrette surtout c'est que le Dictionnaire des données n'ait pas un filtrage plus performant, en particulier qui ferait la sélection au niveau des événements ; par exemple afficher toutes les Sources:Descriptifs des décès. Il faudrait aussi l'affichage des "Type + Descriptif". Seules les listes sélectives permettent d'avoir ce genre de filtrage.
 
J'ai un système légèrement différent :
  • - dans les sources, je note l'origine de l'information avec éventuellement une date (AD34, été 2019 ou ACTE, L'acte de mariage de sa fille Marie)
    - je note les précisions dans les notes (exemple Oeutrange BMS 1733-an X 9NUM/1MIE526/1 page 487 sur 1000)
Les deux informations passent dans Généanet, par exemple :
Mutzig - B N 1784-1792 - 3 E 313/5 page 72 sur 101
Sources: AD67 - novembre 2018 - Archives en ligne


Ce système mis au point après de nombreux tâtonnements m'aide à estimer la fiabilité des sources, à retrouver les informations. Pour l'instant, il répond à mes besoins.

Amicalement,
 
Membre actif
"Pour moi (et beaucoup d'autres je crois) la Source c'est surtout ce qui permet d'identifier et retrouver le document qui prouve l'événement."

J'image une scène : un archiviste et moi. Nous parlons de l'extrait d'un texte, et j'ai très envie de voir le texte dans son contexte. Je demande donc à l'archiviste où on peut trouver le texte.

Il me répond : "Bâtiment C, 1er étage, allée B29, cassier 18, document 375, page 52". :shock:

Non, il va me répondre : "Ce texte est tiré de l'ouvrage xxx, écrit par xxx, en xxx; vous le trouverez page xxx". Et il va se déplacer pour aller chercher l'ouvrage.

Je fais la distinction entre la description du document, et son cadre de classement. La source, c'est la description du document. Ensuite vient son emplacement.

Ceci dit, ce qui m'importe, c'est de trouver sur une fiche le N° de la vue du registre xxx dans le Pas-de-Calais, qui comporte 3275 pages ! :lol:
 
Membre actif
Merci pour vos réponses et vos partages d’expériences :D .
Il est vrai que l’important, est que chacun adopte une structure qui réponde à ses propres besoins.
Dans ce sens, je suis plus en phase avec la structure de Prédigny avec laquelle j'acte la simplification du type de source, au lieu de « acte de baptême », je vais adopter « Baptême » tout court…etc.
Toutefois - et ce fut l’objet de mon post- la liste des descriptifs de nos sources (via les dictionnaires de données) donne une impressionnante liste qui en fait répète la même source qui ne diffère que par le n° de la page ! Du coup j’y voyais deux approches :
A1 – Gérer le n° de page d’une même source différemment. Par exemple, dans le descriptif de la source : AD02 en ligne - 5Mi0817 - Sains-Richaumont (1668-1691) – 212 pages. Puis dans l’onglet note y mentionner le n° de la page. De ce fait on libère en grande partie la longue liste dans les dictionnaires des données qui devient plus accessible.
Dans ce cas est-ce que le n° de la page dans Note sera visible sur GeneaNet.
A2 – Avoir un filtrage plus précis dans l’usage des dictionnaires des données (je n’y avais pas pensé !) avec des sous-menus déroulants derrière chaque item créé.
Une évolution dans un sens ou un autre est souhaitée.
 
Membre actif
TOURFL":21cf0l0e a dit:
A1 – Gérer le n° de page d’une même source différemment. Par exemple, dans le descriptif de la source : AD02 en ligne - 5Mi0817 - Sains-Richaumont (1668-1691) – 212 pages. Puis dans l’onglet note y mentionner le n° de la page. De ce fait on libère en grande partie la longue liste dans les dictionnaires des données qui devient plus accessible.
Dans ce cas est-ce que le n° de la page dans Note sera visible sur GeneaNet.

Si dans l'export gedcom vous cochez "exporter les notes", elles seront visibles sur GNN

A2 – Avoir un filtrage plus précis dans l’usage des dictionnaires des données (je n’y avais pas pensé !) avec des sous-menus déroulants derrière chaque item créé.
Une évolution dans un sens ou un autre est souhaitée.

En fait, il n'y a pas que pour le listage de la liste des sources (via le dictionnaire des données) qu'une évolution serait souhaitable : le listage des lieux-dits par exemple. Vous pensez (via les manip appropriées) lister les lieux-dits pour les décès uniquement, mais la liste obtenue est celle de tous les lieux dits présents pour tous les événements sur les fiches ayant un lieux-dit pour le décès.

Quant à liste des illustrations : même punition, même motif.
 
Membre actif
Je me demande si la vocation du dictionnaire des données est de faire des listes filtrées. Il en fait et c'est bien pratique, même si elles restent assez basiques. Les listes sélectives me semblent plus appropriées, mais je reconnais pas toujours faciles à paramétrer.
 
Membre actif
Les listes sélectives et les listes générées par le dictionnaire des données sont deux choses absolument différentes.

Le dictionnaire des données permet de faire des modifs "en masse", et en direct, sans avoir à passer par l'impression d'une liste sur xxx pages.

Un exemple : pour toutes mes fiches, j'ai entré un lieu de résidence ou plusieurs via "Résidence".
J'ai décidé, pour tous les champs Résidence de supprimer les lieux-dits, et de ne conserver que l'indication "commune xxx pays"

Sélection : fiches avec lieu-dit Résidence non vide. Le dictionnaire des données m'a bien fourni la liste des lieux-dits, mais pour tous les champs de tous les événements de toutes les fiches qui avaient un lieu-dit dans le champ "Résidence".

Impossible de faire une modif "en masse". J'y suis donc allée fiche par fiche. J'y ai passé un mois (pas en continu, bien entendu ...), et je viens de terminer.
 
Moderateur
Le but du dictionnaire de données n'est pas de travailler avec mais seulement de modifier l'édition avec les très puisant * qui peuvent prendre des valeurs différentes en fonction de leurs positions. Dans certains cas, il sert aussi à fixer à une valeur prédéfinie une rubrique (texte, booléen, lieux,... )
Pour des listes plus détaillées, c'est la liste sélective qui est la plus performante
 
Membre
Depuis Généatique 2012, je note les références d’actes ou la source info dans l’écran de saisie, dans le champ lieu-dit. Prédigny me l’a déconseillé :oops: mais je n’ai pas trouvé de solution plus pratique pour moi. J’ai une vision immédiate du renseignement sans passer par la fiche détaillée.
Le champ lieu-dit ne m’a jamais paru utile. S’il s’agit d’un hameau rattaché à un village ou une ville, je l’intégre dans le lieu (Chanaleilles ; les Chazaux ; 43054 Haute-Loire) ; s’il s’agit d’un lieu-dit plus pittoresque (la ferme du bout du chemin… ) ou d’une adresse (maison Untel, faubourg Coureau ; Montpellier) je le précise dans les notes. J’utilise un champ « résidence » quand je n’ai pas d’autre info.
Utiliser le champ lieu- dit me permet d’éditer des listes comportant les références d’actes et les sources : liste de descendance, liste de sources, livrets, fiche individuelles… que j’utilise pour mes classements « papier », échanges entre généalogistes, document de travail, etc.

sources ecran.jpg
sources liste.jpg
sources descendance.jpg
 
Membre actif
J'avoue que cette pratique de Geba est originale...mais comment se comporte cette pratique lors d'un transfert sur GeneaNet ?
Nous pouvons également gérer les sources en lecture directe sur l'écran de saisie en créant un champ complémentaire (voir copie d'écran)
 
Fichiers joints
  • GT2019_sources.jpg
    GT2019_sources.jpg
    174.5 KB · Affichages: 302
Moderateur
TOURFL":2sf7zaty a dit:
...Nous pouvons également gérer les sources en lecture directe sur l'écran de saisie en créant un champ complémentaire (voir copie d'écran)
Oui, mais cette source dans la fiche simple se rapporte à quel événement ? ! Pour éviter les confusions, il vaudrait mieux donner un autre nom à cette rubrique ; le nom "Source est déjà pris.
Chaque événement doit avoir sa source, ça me semble évident et il y a un mécanisme dans Généatique pour cela. Après reste l'interprétation de la signification de "Source" mais ça c'est différent mais rien empêche d'utiliser les champs Sources des événement pour dire plusieurs choses : Une Source pour dire où l'acte est consultable, une autre ligne de source pour dire que l'info a été obtenue sur Geneanet grâce à Mr Tartempion, ...etc
 
Membre actif
Je suis @predigny dans son raisonnement. Le champ "Lieux-dits" me paraît important pour indiquer ... les lieux-dits. Ce peut être l'ancien nom d'une commune, mais aussi une adresse, la mention d'un hôpital ...

Les "notes" liées aux événements permettent d'indiquer la provenance de l'info. Sa "source", mais aussi parfois le raisonnement qui amène à confirmer une filiation alors qu'on n'a pas d'acte. Et ces notes sont bien exportées et affichées dans GNN (nonobstant le fait que qq espaces entre les mots disparaissent à l'import ds GNN).

J'utilise aussi la champs lieux-dits pour noter des références, mais uniquement le temps de "tout mettre au propre". Ensuite, j'efface.
 
Membre
campagne27":fvp9a5l9 a dit:
J'utilise aussi la champs lieux-dits pour noter des références, mais uniquement le temps de "tout mettre au propre". Ensuite, j'efface.


J'ai commencé de cette façon à noter des références ou des infos succintes, mais je n'ai rien effacé :D . Chaque événement a ainsi sa référence d'acte, ou info (généralement réf. généanet), et ces "sources" sont présentes sur chaque document, liste,fiche-à-la volée etc. quand je le souhaite.

Prédigny m'avait mis en garde sur le détournement du champs lieux-dit, je n'ai eu aucun problème à chaque changement de version, je croise les doigts pour 2020 :oops:
 
Moderateur
Geba":1x17xn3g a dit:
... je croise les doigts pour 2020 :oops:
Non, il n'y a rien à craindre ; aucune loi n'interdit qu'un lieu dit s'appel "Brézé 1823-1832 Vue 105/150".
Le problème est plutôt que par cette méthode vous n'avez qu'une source disponible et une utilisation "particulière" de Généatique, sans parler d'un manque de précision dans la localisation du lieu.
Un jour peut-être Généatique disposera d'un utilitaire qui permettra de copier systématiquement le contenu d'un champ dans un autre.
 

CONCOURS

CONCOURS

Haut