• Bienvenue sur la nouvelle version du forum Guide de généalogie,

    Si vous avez du mal à vous connecter, faites une demande de réinitialisation de mot de passe : Réinitialiser mon mot de passe

Récup d'un Gedcom venant d'autres logiciels

Membre
Bonjour

Je viens de faire l'importation dans Généatique 2015 d'un Gedcom provenant d'un autre logiciel, en l'occurence Geneweb.

Deux tags de niveau 1 ne sont pas reconnus dans Généatique, bien qu'ils fassent partie de la norme Gedcom 5.5
- pour les baptêmes Généweb utilise BAPM, alors que Généatique n'utilise que CHR
- Geneweb admet SOUR comme tag de niveau 2 mais aussi comme tag de niveau 1, dans ce cas Cénéatique en traite le contenu comme une source rattachée à un enregistrement fictif "SOURCE"
Généweb :
1 SOUR Blabla

Cénéatique
1 SOURCE
2 SOUR @Snn@
[...]
0 @Snn@ SOUR
1 TITL Blabla

Vu la manière dont j'utilisais cette zone SOURCE, je pourrais très bien la considérer la considérer comme une "Note générale" ; quant aux baptêmes j'aimerais bien passer au delà des différences de tags

Pour y arriver je peux bidouiller à l'aide de Word le fichier Gedcom (en remplaçant "1 SOUR blabla" par "1 NOTE #Générale# 2 CONC BlaBla", et "1 BAPM" par "1 CHR"), mais y a-t-il un moyen plus simple d'y parvenir dans Généatique lui-même ?

Cordialement

Pierre
 
Membre expert
BétaTesteur Généatique
Même réponse que dans l'autre message :
- Ne JAMAIS utiliser un traitement de texte pour bricoler-modifier un gedcom. Utiliser un éditeur.
- Vous ne pourrez pas modifier votre gedcom dans généatique. Le logiciel ne permet pas d'intervention sur une partie de la base. Vous devez utiliser un éditeur afin de modifier le gedcom avant import dans généatique.
 
Membre
Bonsoir

phicome":18g15vex a dit:
Vous devez utiliser un éditeur afin de modifier le gedcom avant import dans généatique.
OK je retiens l'idée, elle pourra m'être utile. En fait j'ai découvert une autre différence entre Geneweb et Généatique, c'est la manière de traiter les couples où le père est inconnu, et il est possible que je sois amené à faire des manipulations plus importantes que celles mentionnées ci-dessus.

Dans l'exemple ci-dessous j'ai pris en entrée de Généatique un fichier Gedcom venant de Geneweb, et j'ai appliqué les moyens conseillés par "predigny" : un transfert de toutes les fiches dans un autre fichier, une restructuration de la base et une optimisation de la base de données. Les images qui suivent concernent Marie Anne Thérèse Barbe BODDEELE fille de Isabelle Claire BODDEELE et d'un père inconnu, selon celle de ces 3 personnes sur lesquelles on focalise par double-click.

La première image concerne la fille
I1561.jpg
A la place du père apparait un cadre vide ; dans l'onglet "Parentèles" ce père apparait avec comme nom une zone à blanc ; et le nombre de frères et soeurs est égal à - 1

La seconde image est obtenue avec le focus sur la mère
I1562.jpg
Dans l'onglet "Parentèles" il est bien mentionné une fille, mais elle n'apparait pas sur le graphique

La troisième image est obtenue par focus sur le "père inconnu"
I1579.jpg
D'après le cadre en bas, ni nom ni prénom, on ne code même pas qu'il s'agit d'un homme. L'enfant et le conjoint n'apparaissent ni dans le graphique ni dans l'onglet "Parentèles"
Pour une tentative d'explication voir le message suivant...
 
Membre
... et à présent la suite : les enregistrements du gedcom correspondant à cette famille

Geneweb admet des familles où il n'y pas d'enregistrement pour définir le mari ("HUSB"). En revanche il y a un trou dans la numérotation des individus (dans le gedcom produit)
Geneweb_couple.jpg
Dans Généatique au contraire on génère un enregistrement fictif avec un nombre d'informations minimal, mais l'enregistrement famille est complet.
G2015_couple.jpg
Le couple a une autre particularité, la famille est la dernière du fichier gedcom et l'individu fictif est également le dernier dans sa catégorie. Mais je ne suis pas sûr que cela ait de l'importance. Dans la base il y a d'autres couples de ce genre

Je ne suis pas du tout sûr que ceci soit la cause des problèmes que j'ai rencontrés par ailleurs, mais il me semble que ce ne peux pas non plus être exclu. Potentiellement un individu tel que @I1579@ peut apparaitre dans un couple aussi bien comme un homme que comme une femme ; tant qu'il s'agit de faire le graphique de l'arbre cela peut ne pas avoir de conséquence. Mais supposons qu'on recherche des doublons et qu'on fusionne les fiches de ce type...
 
Membre expert
Modérateur
BétaTesteur Généatique
pdebreu":15kvsgf3 a dit:
...
Deux tags de niveau 1 ne sont pas reconnus dans Généatique, bien qu'ils fassent partie de la norme Gedcom 5.5
- pour les baptêmes Généweb utilise BAPM, alors que Généatique n'utilise que CHR....
Généatique peut accepter la balise BAPM lors de l'import gedcom, il suffit dans la dernière phase de lui demander d'importer tous les tags inconnus. Ensuite, avec la généalogie ouverte sous Généatique, dans la structure du fichier vous supprimez la donnée BAPTEME (en ayant noté sa structure) puis modifiez la donnée BAPM en BAPTEME (à l'identique de celle que vous avez supprimée) et acceptez le "parcours de la base de donnée" ; vous retrouvez vos baptêmes comme si la balise BAPM avait été CHR, mais c'est peut-être plus simple de modifier automatiquement le fichier gedcom.
 
Membre
Bonjour

Oui, j'ai vu que je pouvais importer les tags inconnus, et que dans le dossier "Information dans le dossier généalogique" ils étaient comptabilisés, mais je n'ai pas encore réfléchi à la manière de les utiliser. Par ailleurs je comptais recourir au paramétrage des structures (en fait pour rajouter des champs plutôt qu'en remplacer), mais je ne m'y suis pas encore lancé

Une interrogation instinctive, si j'applique la procédure que vous indiquez, vais-je pouvoir fusionner cette base avec des bases "normales" (où le baptême figure avec la balise CHR) ?

Pierre
 
Membre expert
Modérateur
BétaTesteur Généatique
pdebreu":mec49eis a dit:
...
Une interrogation instinctive, si j'applique la procédure que vous indiquez, vais-je pouvoir fusionner cette base avec des bases "normales" (où le baptême figure avec la balise CHR) ?
Pierre
Je n'ai jamais fait cet essai, mais la balise ne doit pas intervenir ; je pense que c'est la généalogie qui reçoit l'autre, qui impose sa "structure du fichier", du moins pour les données communes aux deux généalogies, mais il vaudrait mieux que les types de données soient uniformisés, en particulier pour ce qui est des "événement simple" et événement avec info".
Vous nous posez des problèmes un peu particuliers et dans un domaine où personne n'est très à son aise : Les compatibilités gedcom !
 
Membre
Bonjour

predigny":2u1o6rp2 a dit:
Vous nous posez des problèmes un peu particuliers et dans un domaine où personne n'est très à son aise : Les compatibilités gedcom !
Certes en rédigeant le premier post je considérais avoir un problème de gedcom mais j'en suis à présent bien moins certain.

1 J'imagine que pour les développeurs, au coeur d'un logiciel de généalogie il y a une base de donnée (à la fois des individus et des relations entre les individus) Alors qu'un gedcom c'est fondamentalement un interface entre le coeur du logiciel de généalogie et l'extérieur ; or ses spécifications sont pauvres et mal adaptées (sur les relations notamment). Ma première hypothèse était que les développeurs traitaient cet interface comme un problème disjoint du coeur et comme "non-prioritaire". Mais dans le cas présent...

2 Dans l'exemple que j'ai donné ci-dessus, je ne peux pas naviguer "simplement" au niveau du graphique entre "la fille", "la mère", et le cadre blanc symbolisant "le père inconnu" (pour revenir en arrière je dois passer par la fonction "Rechercher une fiche"). Mais un problème qui me semble lié se produit quand je découvre a posteriori qu'une femme a eu un enfant naturel avant de se marier, et que je veux introduire cet enfant (après avoir déjà introduit les autres fiches). Dans ce cas la fonction "Déplacer le conjoint vers le premier/vers le dernier" n'est plus activée et je ne peux rétablir "l'ordre chronologique".
Du coup "mon" problème me parait être davantage corrélé aux unions où un des conjoints est inconnu : à la manière de représenter ces unions dans la base de données et à la manière d'en tenir compte dans les divers programmes, aussi bien pour les représenter graphiquement , pour traiter les doublons... mais seul un développeur pourrait confirmer ou infirmer mon hypothèse

3 En fait j'en suis toujours au même point pour la résolution de mon problème initial : savoir dans quelle mesure le "plantage" du système, quand je fusionne 2 de mes bases de données, résulte de ce que à l'origine mes données viennent de Geneweb, et quelle part revient à la combinaison d'options (que j'ai choisies un peu "au hasard") dans les traitements ultérieurs

Bonne journée

Pierre
 
Membre actif
Il me semble que vous mélangez 2 choses (voire 3) :
1) le Gedcom est un moyen de décrire les données d'une généalogie (en associant des tag de différents niveaux pour préciser la donnée qui suit). C'est donc un très bon moyen de transférer une généalogie d'un logiciel de généalogie vers un autre logiciel (avec quand même quelques lacunes...)
2) les tables du logiciel de généalogie (Généatique), elles n'ont rien à voir avec un gedcom, mais bien sûr elles contiennent les informations des individus avec les liens qui les relient (elles peuvent bien sûr prévenir d'un Gedcom, mais pas nécessairement, mes 75000 fiches proviennent de saisie manuelles)
3) l'arbre graphique qui traduit visuellement le données des tables du logiciel en un graphique

Donc si dans l'import du gedcom vous demandez d'ajouter les balises comme BAPM, cela ne doit pas poser de problème : dans le gedcom que vous importez, tous les baptêmes ont pour balise soit BAPM, soit CHR, mais dans un gedcom, il ne peut certainement pas y avoir les 2.

Chez moi, avec le modèle Arbre vert-saumon standard, il n'y a jamais de cases blanches, même lorsque l'un des parents n'est pas saisi. Si le père n'est pas saisi, il n'a bien sûr pas de fiche (donc pas de donnée), et si on crée un Gedcom avec Généatique, ce père inconnu ne peut pas y figurer. Dans ma base, lorsque le père est inconnu, je saisi une fiche en laissant le nom vide et en mettant comme prénom "Inconnu". Je ne vois pas bien comment vous pouvez avoir des cases blanches dans votre arbre (sauf création d'une fiche sans nom ni prénom et paramétrage de l'arbre pour mettre ce type de case en blanc). Ces données auraient-elles été créées à partir du gedcom issu de Geneweb ?
Par contre, si on clique sur une case de père non saisi, elle devient blanche mais on passe dans le mode saisie d'un père. Que se passe-t-il si on ne fait pas abandon ? Je n'ai pas essayé, peut-être une fiche sans nom ni prénom, (une fiche fantôme ?).
 
Membre
Bonjour

AL1493":1ixqecam a dit:
Si dans l'import du gedcom vous demandez d'ajouter les balises comme BAPM, cela ne doit pas poser de problème : dans le gedcom que vous importez, tous les baptêmes ont pour balise soit BAPM, soit CHR, mais dans un gedcom, il ne peut certainement pas y avoir les 2.
En fait tout dépend du logiciel de généalogie - et de la croyance de la personne qui la met en oeuvre. La norme Gedcom a été créée par "L'Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours", autrement dit l'Eglise mormone, qui précisément distingue un "vrai" baptême de celui existant dans le christianisme. Voir cet extrait trouvé sur leur site
http://eglisedejesuschrist.org/les-principes-de-levangile-de-jesus-christ/le-bapteme-mormon
Dans l’Eglise Mormone, le baptême n’est jamais réalisé chez des enfants de moins de huit ans. L’âge de huit ans est devenu décisif grâce à une révélation des temps modernes (voir « Doctrine et Alliances » 68 :27), c’est l’âge auquel les enfants deviennent responsables, c’est-à-dire qu’ils sont capables seuls de distinguer le bien du mal et qu’ils sont personnellement responsables de leurs actes. Dans le cas de ceux, plus âgés, qui ne sont pas capables de discerner le bien du mal (du fait de troubles intellectuels ou psychologiques), ils ne sont pas considérés comme responsables de leurs actes, et ainsi, ils ne sont pas tenus de se faire baptiser. On pense qu’ils sont sauvés par l’Expiation du Christ, tout comme tous les bébés et les enfants qui malheureusement décèdent avant l’âge de huit ans. C’est pourquoi, le Livre de Mormon interdit le baptême des enfants, et ajoute que c’est se moquer de Dieu que de se plier à cette tradition avant huit ans.
En fait dans leur idée de favoriser la rédemption de tous les vivants les mormons s'intéressent à des pratiques de religions différentes de la leur. Un autre lien : http://homepages.rootsweb.ancestry.com/~pmcbride/gedcom/55gcappa.htm dont un extrait
BAPL {BAPTISM-LDS}: =
The event of baptism performed at age eight or later by priesthood authority of the LDS Church. (See also BAPM)

BAPM {BAPTISM}: =
The event of baptism (not LDS), performed in infancy or later. (See also BAPL, and CHR.)

BARM {BAR_MITZVAH}: =
The ceremonial event held when a Jewish boy reaches age 13.

BASM {BAS_MITZVAH}: =
The ceremonial event held when a Jewish girl reaches age 13, also known as "Bat Mitzvah."

CHR {CHRISTENING}: =
The religious event (not LDS) of baptizing and/or naming a child.

CHRA {ADULT_CHRISTENING}: =
The religious event (not LDS) of baptizing and/or naming an adult person.

RELI {RELIGION}: =
A religious denomination to which a person is affiliated or for which a record applies.

AL1493":1ixqecam a dit:
Chez moi, avec le modèle Arbre vert-saumon standard, il n'y a jamais de cases blanches, même lorsque l'un des parents n'est pas saisi. Si le père n'est pas saisi, il n'a bien sûr pas de fiche (donc pas de donnée), et si on crée un Gedcom avec Généatique, ce père inconnu ne peut pas y figurer. Dans ma base, lorsque le père est inconnu, je saisi une fiche en laissant le nom vide et en mettant comme prénom "Inconnu". Je ne vois pas bien comment vous pouvez avoir des cases blanches dans votre arbre
[...]
Ces données auraient-elles été créées à partir du gedcom issu de Geneweb ?
J'utilise aussi le modèle standard et il est très simple d'avoir une case blanche :!: . Il suffit de ne pas préciser s'il s'agit d'un homme ou d'une femme, et de faire passer la focalisation sur une autre case (sans quoi le fond de la case reste bleu). Dans certains actes de sépulture le décédé est appelé "proles" (il peut s'agir aussi bien d'un garçon que d'une fille) et il m'arrive de vouloir noter cet événement.

Et non, cette caractéristique ne vient pas de Geneweb : pour une personne "isolée" ou seulement citée dans un acte on peut fort bien ne pas indiquer s'il s'agit d'un homme ou d'une femme (tout comme dans Généatique). Mais quand on crée une union avec le logiciel Geneweb ;
- en mémoire il crée toujours un enregistrement "Homme" (S=H) et un enregistrement "Femme" avec S= F - ce qui entre parenthèses conduit à un écart dans le nombre de personnes apparaissant dans les statistiques (caractéristique signalée dans la FAQ de Geneweb dans une référence fournie par phicome).
- quand le logiciel crée un fichier Gedcom il élimine les individus "sans informations" ; par ailleurs les "familles" sont alors incomplètes (semblables à celles issues de Généatique)

J'ajoute qu'en refaisant la manipulation actuellement (avec Généatique 2015 version 1.1.5.3) je n'ai plus de problèmes
 
Membre
Bonjour

Un retour sur deux messages
pdebreu":l7sblnsk a dit:
J'en suis toujours au même point pour la résolution de mon problème initial : savoir dans quelle mesure le "plantage" du système, quand je fusionne 2 de mes bases de données, résulte de ce que à l'origine mes données viennent de Geneweb, et quelle part revient à la combinaison d'options (que j'ai choisies un peu "au hasard") dans les traitements ultérieurs
AL1493":l7sblnsk a dit:
Il me semble que vous mélangez 2 choses (voire 3) :
1) le Gedcom est un moyen de décrire les données d'une généalogie (en associant des tag de différents niveaux pour préciser la donnée qui suit). C'est donc un très bon moyen de transférer une généalogie d'un logiciel de généalogie vers un autre logiciel (avec quand même quelques lacunes...)
2) les tables du logiciel de généalogie (Généatique), elles n'ont rien à voir avec un gedcom, mais bien sûr elles contiennent les informations des individus avec les liens qui les relient (elles peuvent bien sûr prévenir d'un Gedcom, mais pas nécessairement, mes 75000 fiches proviennent de saisie manuelles)
En fait depuis mon premier message (que j'ai écrit lundi dernier) j'ai un peu avancé :
- comme je l'ai indiqué en fin de mon passage précédent j'ai testé la communication via un fichier gedcom entre Geneweb et la dernière version de Généatique 2015 (1.1.5.3), cette communication se fait bien dans les deux sens
- en revanche, comme le dit Alain, Généatique conserve dans ses sauvegardes bien plus que ce qu'il y a dans des fichiers gedcom : d'une part des tables un peu externes à la généalogie (tables de noms, de lieux, d'équivalences...), mais aussi des "listes" en tous genres (liste des enfants, listes des unions, liste des descendants d'une personne...)
requetes.jpg
Pour permettre d'écrire une condition Généatique offre une liste considérable de liens (cf ci-dessus), or les avantages et inconvénients d'avoir un grand nombre de liens est connu :
- s'il s'agit seulement de retrouver une information, le temps de réponse est nettement diminué, et cela est particulièrement sensible sur les grandes bases (on accède "directement" au bon enregistrement)
- mais si on ajoute ou supprime un élément de la liste on se retrouve un nombre considérable de listes fausses/à mettre à jour (et pour maintenir des temps de réponse corrects on peut chercher à différer au maximum ces mises à jour de listes).

Ce qui m'apparait du fonctionnement de Généatique, c'est que selon les cas ces mises à jour de listes sont déclenchées à des instants très différents. Il arrive que les différentes listes sont sauvegardées sans être cohérentes entre elles : alors il faut demander explicitement une "restructuration" du dossier pour remettre les choses en place. Mais si on omet de faire cette restructuration, ou si on créée une incohérence au cours de la même session, on arrive à une situation où soit le système plante, soit il a un comportement erratique.

Dans l'exemple évoqué au début de ce fil, le fichier initial issu de Geneweb contenait environ 1500 enregistrements alors que celui qui plante en contient 2000, le plus vraisemblable est donc que les incohérences entre les tables sont apparues à la suite des traitements faits dans Généatique

Pierre

PS à l'attention de "predigny" Le cas que vous appelez "nombre d'enfants = -1 peut donc être considéré comme résolu, et je suis d'accord avec vous, on peut le qualifier de "problème de fichier". Une restructuration importante, consistant à recalculer à partir des personnes, des unions et des événements toutes les listes dérivées, doit très certainement tout remettre en place.

Le problème qui subsiste est de découvrir quel est l'enchainement de commandes qui déclenche cette incohérence. Le seul "critère" qui me vient à l'esprit est que je traite pas comme 'personnes isolées les personnes citées dans les événements (témoins, parrains, marraines), mais que je cherche à les relier eux-même entre eux (avec parfois des "fausses manip" et des "corrections")
 
Membre expert
Modérateur
BétaTesteur Généatique
pdebreu":1vufuhct a dit:
...
Ce qui m'apparait du fonctionnement de Généatique, c'est que selon les cas ces mises à jour de listes sont déclenchées à des instants très différents. Il arrive que les différentes listes sont sauvegardées sans être cohérentes entre elles : alors il faut demander explicitement une "restructuration" du dossier pour remettre les choses en place. Mais si on omet de faire cette restructuration, ou si on créée une incohérence au cours de la même session, on arrive à une situation où soit le système plante, soit il a un comportement erratique....
Là, je crois que vous extrapolez beaucoup le fonctionnement de Généatique. Les seules tables qui peuvent ne pas être cohérentes avec la généalogie elle même, ce sont les "tables de duplication" qui sont utilisées principalement pour l'assistance à la saisie. Certaines fonctions comme la "Fusion des lieux" ou la définition des équivalences de noms, peuvent aussi utiliser ces tables, mais en aucun cas elle n'interviennent dans la généalogie elle même.
Il est utile de temps en temps de faire du nettoyage de ces tables en les effaçant puis en les mettant à jour (on trouve ces fonctions dans "Utilitaires") ; je ne crois pas que les restructurations n'interviennent pas dans ces tables.
Récemment, une personne a mis en évidence que ce nettoyage ne suffisait pas pour supprimer certaines infos qui ne sont plus utilisées ; il n'y a pas encore eu de réponses claires à ce problème qui relève plutôt d'un bug (pas très gênant).
 
Membre
Bonjour

predigny":176tjfxe a dit:
Là, je crois que vous extrapolez beaucoup le fonctionnement de Généatique. Les seules tables ...
Non, comme cause des bugs c'est principalement à des listes (et non à des tables) que je pense (liste des conjoints d'une personne, liste de ses enfants...) ou à des pointeurs tels qu'ils apparaissent dans la vue que j'ai insérée dans mon message précédent ("Personne" ; "Père de la personne" ; "Père du premier conjoint de la personne"...) ou enfin des variables calculées.

Mon "extrapolation" vient d'un raisonnement par élimination :
- j'ai travaillé à partir de Gedcom provenant de Généweb, mais je peux scruter très précisément toutes les informations qui passent d'un logiciel à l'autre puisqu'elles ne peuvent être contenues que dans le Gedcom ; or si dans le passé il y avait une source d'erreur possible ce n'est plus le cas
- concrètement je rencontre un bug mais peu de personnes avant moi l'ont rencontré, et ce bug n'est apparu qu'après un nombre de manipulations important. Il y a donc quelque chose qui rend la base "instable" et qui se conserve d'une session à l'autre
- au cours de mes traitements je me suis certainement trompé plusieurs fois, et j'ai fait des retours en arrière. Or "je sais" par expérience que le maintien de l'intégrité d'une base de grande taille, comprenant un grand nombre de listes, est une tâche très compliquée pour un développeur
- "je sais" aussi que dans le cas de dialogues interactifs certains bugs ne se produisent que par un enchainement précis des commandes, alors qu'un enchaînement différent marche ; c'est ce qui rend très difficile la reproduction des bugs

Puisque le problème n'est pas lié à la communication en provenance de Geneweb je vais ouvrir un nouveau sujet, j'ai justement une curiosité à vous soumettre

Pierre
 
Membre actif
Merci pour vos explications sur les différents baptêmes selon les Mormons

pdebreu":2lccsuar a dit:
- en revanche, comme le dit Alain, Généatique conserve dans ses sauvegardes bien plus que ce qu'il y a dans des fichiers gedcom : d'une part des tables un peu externes à la généalogie (tables de noms, de lieux, d'équivalences...), mais aussi des "listes" en tous genres (liste des enfants, listes des unions, liste des descendants d'une personne...)
Je n'ai pas tout à fait dit cela, en particulier, je ne pense pas qu'il y ait dans les bases Généatique des tables "un peu externes" ou des "listes en tous genres", mais je ne suis pas développeur au CDIP, je pense que ces tables sont des tables de données (si on ajoute un champ à la structure, on ajoute une table) et des tables d'index. Avec une ancienne version (avant 2010 je pense), on pouvait d'ailleurs supprimer bon nombre de ces tables, Généatique savait les recréer, avec le passage en gw2, je ne suis pas sûr qu'on puisse encore le faire.
 
Membre
Bonjour

AL1493":2tf0agts a dit:
Je n'ai pas tout à fait dit cela
Vous avez raison et je rectifie

pdebreu":2tf0agts a dit:
- en revanche, comme le dit Alain, Généatique conserve dans ses sauvegardes bien plus que ce qu'il y a dans des fichiers gedcom. Je pense pour ma part qu'il conserve des tables un peu externes à la généalogie (tables de noms, de lieux, d'équivalences...), mais je pense qu'il conserve aussi des d'index en tous genres (liste des enfants, listes des unions, liste des descendants d'une personne...) qu'il ne réactualise pas systématiquement en fin de session
Cele dit moi non plus je ne suis pas développeur et je ne peux faire que des conjectures...

Pierre
 

gratuit

Haut