• Bienvenue sur la nouvelle version du forum Guide de généalogie,

    Si vous avez du mal à vous connecter, faites une demande de réinitialisation de mot de passe : Réinitialiser mon mot de passe

Date de l'union est postérieur au divorce

Bonjour, j'ai créé un divorce, dans la fiche détaillée d'un couple.
Le divorce a été prononcé le 11 juin 1985 et le remariage de ce couple fut célébré le 4 juillet 1992.
Je reçois cette incohérence, la date de "Union" est postérieure à celle du divorce.
C'est logique que la date du mariage soit postérieure au divorce, alors, je ne comprends pas ce message.
Je vous remercie.
 
Membre expert
Bonjour, j'ai créé un divorce, dans la fiche détaillée d'un couple.
Le divorce a été prononcé le 11 juin 1985 et le remariage de ce couple fut célébré le 4 juillet 1992.
De ce que je comprends de votre message, c'est que vous disposez d'une info (un divorce), mais vous ne semblez pas disposer de l'info préalable, à savoir la date d'un premier mariage de ce couple, lequel doit être antérieur à 1985 dans votre situation ....

Pour résoudre de façon temporaire cette anomalie, si vous indiquez un mariage vers 1983 (ou avant), cela devrait supprimer l'incohérence ; il vous restera à rechercher la date précise qui devrait se trouver autour de la date de naissance d'un premier enfant, si le couple aura eu au moins un enfant de cette première union ..

Mais encore faut-il que vous soyez certain que le remariage aura eu lieu avec la même personne (même nom et prénom, mais surtout même date et lieu de naissance ...) ; il arrive parfois qu'à la suite d'un divorce, un ex-conjoint épouse un soeur ou une cousine ....

Je reçois cette incohérence, la date de "Union" est postérieure à celle du divorce.
Est-ce logique que la date du mariage soit postérieure au divorce ? Alors, je ne comprends pas ce message.
Et ne disposant que de deux informations (au lieu de trois), il est normal que le logiciel vous indique cette incohérence ....
 
Bonjour, merci pour votre réponse, dans votre réponse vous dites "Mais encore faut-il que vous soyez certain que le remariage aura eu lieu avec la même personne (même nom et prénom, mais surtout même date et lieu de naissance ...) ; il arrive parfois qu'à la suite d'un divorce, un ex-conjoint épouse une soeur ou une cousine ...."
Pour ma part, je suis divorcé et je ne vois pas ce qui m'inciterait à remarier la mère de mes enfants après en avoir divorcé.
 
Moderateur
capricorne1950":1sfz9rz5 a dit:
....Pour ma part, je suis divorcé et je ne vois pas ce qui m'inciterait à remarier la mère de mes enfants après en avoir divorcé.
Dans votre premier message, c'est bien le couple qui a divorcé qui ensuite se remarie. Ce qu'il manque sans doute c'est une date de premier mariage ( < 1985 devrait suffire si vous n'avez pas la date exacte).
Généatique ne sait pas gérer ces remariage avec la même personne car Union est un événement "non répétable". Si on modifie la structure du fichier pour le rendre Répétable, on peut saisir la seconde union mais l'incohérence reste ; il faut alors valider cette fausse incohérence pour chacun des deux conjoints.
 
Membre actif
predigny":27p389k4 a dit:
capricorne1950":27p389k4 a dit:
.....isir la seconde union mais l'incohérence reste ; il faut alors valider cette fausse incohérence pour chacun des deux conjoints.

l'incohérence revient dès que l'on touche tant soit peu à l'une des deux fiches ! Comment remédier à cela ??
 
Moderateur
dan_69007":1v90pv8x a dit:
...l'incohérence revient dès que l'on touche tant soit peu à l'une des deux fiches ! Comment remédier à cela ??
En effet, c'est un reproche qu a été fait mais si ce n'était pas comme cela, une modification de la fiche pourrait créer une vraie incohérence qui serait alors masquée.
Si ce genre de mariage "à hésitations" se produisait dans ma généalogie, je considérerais qu'il n'y a pas eu de divorce ; je le mentionnerais juste en note de couple, l'aspect "généalogique" n'étant pas concerné par cette errance sentimentale.
 
Membre actif
predigny":4et0wrln a dit:
Si ce genre de mariage "à hésitations" se produisait dans ma généalogie, je considérerais qu'il n'y a pas eu de divorce ; je le mentionnerais juste en note de couple, l'aspect "généalogique" n'étant pas concerné par cette errance sentimentale.

En effet, solution de bon sens ;)
il n'est pas rare dans l'ancien régime de voir le mariage religieux annulé pour des raisons +/- canoniques, et la célébration d'un nouveau mariage 10 ou 15 ans plus tard, en présence des nombreux enfants : gare à "l'incohérence" prévisible :lol:
 
Je vous remercie, pour toute ces réponses.
Je vais me laissé seulement une note sur la fiche de ce couple.
Je considère ce sujet comme étant clos.
 
Haut