Les arbres à travers les âges

Petite histoire de l'arbre généalogique…

12e siècle : 1eres représentations d'une généalogie sous la forme d'un arbre

L'arbre de consanguinité

On parle de lignage et de parenté. Le lignage, c'est l'ensemble des personnes descendant d'un même ancêtre, c'est à dire la descendance. Le lignage peut ne tenir compte que des consanguins par les mâles (ligne agnatique).

Un site visiter : Les représentations symboliques de l'arbre (BnF)

A gauche, L'arbre de consanguinité Somme rurale de Jean Boutillier , 15e s., France, Paris, BnF, Département des manuscrits, Français 202 f° 15 v°.

 

16e siècle : L'arbre généalogique connaît un véritable engouement

Arbre généalogique de la famille Magia

L'arbre généalogique sous une forme végétale remplace petit à petit les autres modes de représentation (corps humain). Il connaît un grand succès notamment dans les familles notables.

A droite, arbre généalogique de la famille Magia : Codex Maggi, 16e s., Paris, BnF, Réserve du Cabinet des Estampes, Ad 134.

 

20e siècle : Photographie, Informatique…

Arbre généalogique

Grâce à l'informatique et la photographie, l'arbre généalogique prend une autre dimension et les représentations se multiplient.

A gauche : arbre généalogique réalisé avec Généatique, le logiciel de généalogie.

Pour visualiser les différentes représentations, consultez la page sur l'arbre généalogique.