Découvrez Généatique, le vrai logiciel de généalogie
Photos de famille
Arbre généalogique
Où trouver vos photos de famille , comment les conserver, les classer... ?

Cassini
Cassini, la carte de France au 18e siècle
La France du 18e siècle cartographiée par Cassini.
Arbres généalogiques gratuits

Généalogie en Pologne

Histoire et partages

L'histoire mouvementée de la Pologne influence la situation de ses archives.
Suite aux partages de 1772, 1793 et 1795, le pays est découpé entre trois occupants : Russie, Prusse et Autriche.

Carte de la Pologne Partage de 1772 Carte de la Pologne Partage de 1793 Carte de la Pologne Partage de 1795

Les actes d'état civil après 1795 se retrouvent rédigés en polonais puis en russe à partir de 1868 (centre et est du pays), en allemand (Poznan-Wroclaw), en latin (Galicie, partie méridionale sous domination de l'Autriche-Hongrie).

En 1945, la Pologne subit une translation de plus de 500 km vers l'Ouest. D’anciennes régions polonaises se situent aujourd’hui à l’étranger, principalement Biélorussie, Lituanie et Ukraine.

La localisation des documents pour les minorités autrefois importantes (protestants, orthodoxes, uniates, juifs…) peut être un peu plus compliquée, avec des archives en Allemagne, à Varsovie, et des relevés accessibles par des bases d’associations (JewishGen).

Vagues d'émigration

Suite aux partages du pays, de nombreux Polonais vont s’expatrier, avec la France parmi les destinations favorites. Évoquons :

  • Les légions polonaises de Dombrowski ; les prisonniers des guerres d’Empire
  • La « Grande émigration » suite à l’insurrection de novembre 1830, puis les réfugiés des révoltes de 1846 et 1863
  • Les innombrables travailleurs polonais de l’entre-deux-guerres (un demi-million de personnes), entre autres dans les mines du Nord.

L'état civil

Les bureaux d'état civil (Urzad Stanu Cywilnego) conservent les actes de moins de 100 ans. Ils sont librement communicables par courrier pour les descendants. Les registres non-catholiques (souvent tenus à part) peuvent être absents voire déposés aux Archives. Le format des actes avant 1945 dépend de la situation géographique de la localité.

Acte de naissance austro-hongrois

Les Archives d’Etat

Les Archiwum Panstwowe des régions possèdent les actes paroissiaux (catholiques et des autres religions) à partir de 1850/1890, et datant de plus de cent ans aujourd’hui, les anciens actes d’état civil public selon la région (après 1876 dans l’empire allemand; 1810 à 1825 voire 1939 comme à Lódz pour le Duché de Varsovie créé par Napoléon). Ils répondent aux demandes par mail et peuvent effectuer des recherches.

S’y trouvent aussi toutes sortes d’autres documents : recensements, listes diverses, cadastres, actes des terres et propriétés, notariat, fonds privés…

Les archives diocésaines et celles des paroisses

Fondation du monastère Lekno

Avant 1850, pour les catholiques, il faut s’adresser soit aux archives diocésaines soit parfois à la paroisse.

Certains grands centres accueillent de nombreux généalogistes (Poznan, Varsovie), mais la plupart des diocèses ne répondent qu’aléatoirement aux demandes par correspondance et il est préférable de se renseigner avant de se déplacer.

Certains possèdent des registres très anciens (par exemple dès 1577 à Poznan) : il est faux d’imaginer que la Pologne n’a pas d’archives.

Les archives en ligne

Les mormons ont commencé la mise en ligne de registres catholiques ; il est possible aussi de consulter une base de données pour vérifier la présence des registres du lieu recherché dans leur fonds de microfilms.

Les archives publiques polonaises mettent de même à disposition plusieurs bases permettant de repérer leurs dossiers d’archives, entre autres les registres paroissiaux (Ksiegi metrykalne). Enfin un projet de numérisation des registres des archives publiques a démarré début 2011.

Les archives en France

Les dossiers de naturalisation sont à rechercher aux Archives nationaleset peuvent être une mine d’informations.

Pour faire face à la difficulté fréquente de localisation du lieu d’origine de l’ancêtre, il est en effet très important de consulter toutes les sources possibles en France : les actes familiaux d’état civil aux archives départementales, les rapports de police (A.D. ou A.N.), les dossiers de réfugiés (Quai d’Orsay), le Centre des Archives contemporaines, le Centre des Archives du Monde du Travail, le Service historique de la Défense, ou la Bibliothèque polonaise de Paris pour les immigrants du XIXème siècle.

Un livre : Retrouver ses ancêtres polonais Retrouver ses ancêtres polonais

Vous ne savez pas comment démarrer la recherche de vos ancêtres polonais ? Une première tentative a abouti à un blocage que vous ne voyez pas comment surmonter ? Malgré les difficultés initiales, et la légende racontant que les archives polonaises ont toutes été détruites, une recherche généalogique en Pologne à partir de la France est tout à fait possible avec de bonnes chances d’aboutir…

Commander le livre Retrouver ses ancêtres polonais 

Internet

Nous donnons ci-dessous la liste des sites Internet les plus intéressants. Attention, plusieurs sont en anglais.


Actualités
Pour être informé des nouveautés du site, de l'actualité du CDIP :

Logiciel de généalogie
Logiciel de généalogie
Généatique est le logiciel de généalogie idéal pour commencer votre arbre

Application mobile
Application Mes arbres généalogiques
Votre généalogie dans votre poche ! Découvrez notre application iPhone et Androïd gratuite !

Noms de famille
Noms de famille
Origine, étymologie et transmission du
nom de famille

Cousinade
Cousinade
Qui n'a pas révé de réunir ses cousins lors d'une grande cousinade...

Arbre généalogique
Arbre généalogique
Ascendant, descendant... l'arbre généalogique dans tous ses états...